L'Europe interdit les amalgames dentaires
chez les enfants,
les femmes enceintes
et les mères allaitantes
à partir de 2018 !


=> actualités


Origine naturelle ou anthropique du mercure dans l'environnement


Un article intéressant et très documenté de Patrice Piantone, chercheur au BRGM, évalue la quantité de mercure émise dans l'environnement du fait des activités humaines (origine anthropique) aux deux tiers du mercure total.

Quelques extraits :

Actuellement, sur la base d’estimations faites dans des sédiments de lacs et des carottes de glaces, on peut dire que les dépôts atmosphériques du mercure ont triplé ces 150 dernières années. On en déduit donc que les deux tiers du mercure émis dans l’atmosphère et redéposé sont d’origine anthropique, et un tiers est d’origine naturelle (figure 1).


Fig. 1 : Données sur la distribution du mercure
enregistrée dans les glaces polaires. La partie verte correspond au fond naturel en mercure extrapolée à partir des données les plus anciennes ; les parties rouges aux contributions volcaniques majeures (Krabbenhoft et Schuster, 2002).

[...]

Mercure et santé

Aujourd’hui, on sait que les principaux effets d’une exposition de l’homme au mercure sont à l’origine de maladies immunologiques, cardiovasculaires, rénales et neurologiques. Des découvertes récentes décrivent aussi des effets indésirables sur le système immunitaire pour de très faibles concentrations de mercure.
La plupart des personnes sont exposées au mercure à la suite d’activités normales, comme l’inhalation, un contact avec de l’eau et le sol, et/ou une exposition à des substances et à des produits qui contiennent du mercure comme les amalgames dentaires. Des recherches récentes indiquent qu’une exposition à des vapeurs de mercure liées à des déversements antérieurs de mercure liquide peut également être une voie d’exposition importante. Mais la principale voie de pénétration du mercure dans le corps humain est la consommation d’aliments, en particulier du poisson, et l’application d’amalgames dentaires.

Perspectives

Par rapport au mercure introduit dans la géosphère par l’activité anthropique, à l’exception des crises volcaniques, la participation du mercure naturel est relativement faible.[...]
Actuellement, il ne semble pas qu’il y ait eu de pathologie liée au mercure naturel… Les seules catastrophes connues sont liées à des faits d'origine anthropique…


En savoir plus 


UN ARTICLE DRESSE L'ÉTAT DES LIEUX GLOBAL SUR LE MERCURE

Un article d'André Picot et Marie Grosman intitulé "Mercure : l’Union européenne progresse, la Chine régresse !", publié dans la revue Préventique Sécurité, synthétise la problématique globale du mercure : diverses utilisations, pollution mondiale, stratégie européenne, traité international en cours de discussion...

Revue Préventique Sécurité N° 110, Mars-avril 2010

Article "Mercure : l’Union européenne progresse, la Chine régresse !" au format PDF

Principales références bibliographiques utilisées dans l'article