Professions dentaires: Mercure = danger!

=> actualités


Les Catégories


Articles récents



11-03-2019

mercure et professions dentaire actualité scientifique 2018

 
Notre association s’intéresse depuis plusieurs années aux risques sanitaires encourus par les professionnels de la dentisterie exposés aux vapeurs de mercure aux risques sanitaires encourus par les professionnels de la dentisterie exposés aux vapeurs de mercure . En 2018 de nouvelles études scientifiques ont à nouveau mis ces risques en lumière.


El-Badry A, Rezk M, El-Sayed H. Mercury-induced Oxidative Stress May Adversely Affect Pregnancy Outcome among Dental Staff: A Cohort Study. Int J Occup Environ Med. 2018 Jul;9(3):113-119.

Le stress oxydatif induit par le mercure peut avoir des effets néfastes pour la grossesse parmi le personnel dentaire .

Le personnel dentaire supporte des risques accrus pour la grossesse du fait de leur exposition chronique au mercure

Afin d’enquêter sur le résultat obstétrique, parmi le personnel dentaire et examiner le stress oxydatif induit par l’exposition au mercure, Une cohorte de 64 femmes enceintes travaillant dans le domaine dentaire (exposé au mercure) et 60 femmes enceintes formant un groupe témoin (non exposé) ont été comparés.
Le taux de mercure urinaire , et l’activité anti oxydante dans le sang ont été mesurés.
Les participantes ont été suivies pour évaluer leur résultat obstétrique.
Le groupe exposé montre un taux de mercure urinaire supérieur et une activité antioxydante inferieure durant les trois trimestre par rapport au groupe non exposé, (p<0.001).
Les femmes du groupe exposé ont eu plus d’avortement spontanés et d’hypertension durant la grossesse ( pré éclampsie) (p<0.05). Les bébés des femmes du groupe exposés tendent à être plus petits à age égal , comparés à ceux du groupe non exposé (p<0.001).

Les femmes enceintes du personnel dentaire souffrent d’un taux supérieur :
D’anomalie du développement, , d’avortement spontanés , d’hypertension durant la grossesse, et donnent naissance à des bébés plus petits.
Tout cela est vraisemblablement du au stress oxydatif induit par l’exposition au mercure


Mercury Exposure in Dental Personnel [Internet].

Holte HH, Dalsbø TK, Vist GE, Steiro A, Lidal IB, Gundersen M, Merete Reinar L, Jamtvedt G. Mercury Exposure in Dental Personnel [Internet]. Oslo, Norway: Knowledge Centre for the Health Services at The Norwegian Institute of Public Health (NIPH); 2011 Jan. Report from Norwegian Knowledge Centre for the Health Services (NOKC) No. 02-2011.
NIPH Systematic Reviews: Executive Summaries.


Exposition au mercure du personnel dentaire.
Centre de recherche des services de santé de l’institut Norvégien de santé publique
Examens Systématiques: Résumés


L’exposition du personnel dentaire au mercure est lié principalement aux soins dentaires liés aux amalgames. En Norvège ; L’utilisation du mercure en dentisterie a été interdit dés 2008. La période de transition avec des dérogations pour quelques indications spéciales s’est terminé le 31/12/2010.
Le Centre de recherche des services de santé de l’institut Norvégien de santé publique a conduit un examen systématique des recherches disponibles sur l’exposition au mercure et les effets néfastes pour la santé des personnels dentaire.
Nous avons cherché systématiquement dans les bases de données, et contacté des experts en Norvège pour nous aider à identifier les publications scientifiques. A partir de 981 références, nous avons sélectionné 134 articles.
Le point clef : Le personnel dentaire en Norvège a été exposé à des niveaux variables dans les années 1960 1970 1980. L’exposition maximale date des années 1960. Les concentrations en mercure dans les urines et divers tissus de l’organisme sont généralement plus élevées chez le personnel dentaire que dans les groupes témoins non exposés, aussi bien dans les études Norvégiennes qu’internationales.
Les assistants dentaires en général ont des concentrations en mercure plus élevées dans les urines comparés aux dentistes.
Six études ont donné 64 résultats de santé pour les assistants de soins dentaires comparativement aux groupes témoins non exposés. Elles ont montré 20 résultats en faveurs du groupe témoin et 3 résultats en faveur des assistants de soins .
Neuf études ont donné 62 résultats pour la santé des dentistes comparativement aux groupes témoins non exposés ont montré 13 résultats en faveur du groupe témoin et 13 en faveur des dentistes.
Quelques études n’ont pas de groupe témoin, mais présentent une grande qualité méthodologique,

Elles montrent une association statistiquement significative entre le taux de mercure élevé dans les urines et des résultats moins bons sur des points tels que la diminution de l’attention, de la mémoire et de la coordination. Les mêmes associations sont indiquées dans les études comparant les assistants de soins dentaires et la population non exposée.


Aaseth J, Hilt B, Bjørklund G. Mercury exposure and health impacts in dental personnel. Environ Res. 2018 Jul;164:65-69.


Exposition au mercure et impact sur la santé du personnel dentaire Environ Res. 2018

Basé sur des connaissances toxicologiques, cliniques et épidémiologiques, le présent article examine l’état d’avancement des effets néfastes possibles de l’exposition professionnelle (dans le domaine dentaire) au mercure métallique (Hg) sur la santé.
Les symptômes pathologiques du système nerveux central font partie des problèmes de santé qui sont le plus souvent attribués à l’exposition au mercure chez les dentistes et les assistantes dentaires qui travaillent avec des amalgames.
Des symptômes d’exposition chronique à de faibles concentrations de vapeur de mercure, tel que la faiblesse, la fatigue et l’anorexie, ont été observés dans de nombreuses études sur le personnel dentaire.
Il est crucial de protéger la santé humaine et l’environnement contre les effets négatifs du mercure . Dans ce contexte, l’utilisation des amalgames dentaires dans les pays industrialisés est sur le point d’être éliminée. En Norvège et en Suède, l’utilisation du mercure en tant que matériel d’obturation est interdite.



Al-Zubaidi ES, Rabee AM. The risk of occupational exposure to mercury vapor in some public dental clinics of Baghdad city, Iraq. Inhal Toxicol. 2017 Aug;29(9):397-403.


Le risque d’exposition professionnelle aux vapeur de mercure dans les cabinets dentaire à Bagdad , Irak
Les personnels dentaire sont exposés à des taux élevés de vapeur de mercure, nettement au dessus de l’exposition habituelle lorsqu’ils mettent en place ou déposent les amalgames dentaire (mercure + argent) et éliminent les déchets de mercure. Il en résulte une augmentation significative de l’exposition et un risque d’intoxication au mercure.

Pour évaluer l’exposition professionnelle des travailleurs dentaires aux amalgames dans quatre cabinets dentaires de Bagdad, les concentrations de vapeur de mercure ont été mesurées saisonnièrement de février à novembre 2016.
Des échantillons de sang et d’urine ont été prélevés auprès de 30 travailleurs dentaires (personnes exposées) et de cinq personnes non exposées au travail. Les paramètres biochimiques tels que cholestérol, enzymes hépatiques (alanine amino transférase, aspartate aminotransférase et phosphatase alcaline), enzymes rénales (urée et créatinine), protéine totale et glutathion réduite (GSH) ont été mesurés.

Les résultats indiquent que les concentrations de vapeur de mercure variaient de 84,7+- 18,67 à 609,3+- 238,90 µg/m3 et que la plupart des concentrations étaient supérieures aux normes d’exposition professionnelle.
Les résultats des paramètres biochimiques ont montré une augmentation significative des niveaux de cholestérol, d’aspartate aminotransférase (AST) et d’alanine aminotransférase (ALT) et aucune augmentation significative de l’urée sanguine et de la créatinine chez les travailleurs dentaires par rapport aux personnes non exposées (témoins).
Bien que les résultats aient montré une réduction significative des niveaux de glutathion et de protéines totales, il n’y a pas eu de diminution significative des niveaux de phosphatase alcaline (ALP) chez les travailleurs dentaires exposés comparativement aux personnes non exposées au travail.

La conclusion est que les concentrations de vapeur de mercure dans l’air intérieur de certains cabinets dentaires de Bagdad sont élevées et dépassent la limite d’exposition à court terme de l’OSHA STEL (Occupational Safety and Health Administration). Les données actuelles ont montré que des paramètres biochimiques modifiés peuvent être utilisés comme indicateurs biologiques efficaces de la toxicité du mercure.
 

12-03-2019

verre ionomere -alternative au mercure

 

Les verres ionomères à viscosité élevée pourraient être des matériaux alternatifs viables de restauration dentaire et de scellement des cavités et des fissures


De nouvelles observations suggèrent que l'utilisation de verres ionomères en tant que matériaux de scellement et de restauration des dents postérieures chargées ne serait pas cliniquement moins performants.

Dans un souci d'évaluation des études cliniques actuelles relatives au bien-fondé de l'utilisation des verres ionomères dans le cas de restaurations et de scellements dentaires, l'initiative SYSTEM, de la faculté des sciences de la santé de l'Université de Witwatersrand à Johannesburg, a été lancée afin d'effectuer un certain nombre d'examens systématiques des essais cliniques et d'évaluer simultanément la précision des résultats de la comparaison des études longitudinales et des essais de contrôle randomisés (ECR).

Les résultats de l'initiative SYSTEM montrent qu'il n'existe aucune preuve clinique confirmant l'affirmation selon laquelle les verres ionomères à viscosité élevée seraient moins performants que les traitements de référence actuels dans les procédures de restauration de dents postérieures chargées et de scellement des cavités et fissures permettant d'éviter le développement des caries dentaires.

Suite à toutes les études longitudinales de ces dix dernières années, qui comparent des restaurations à base de verres ionomères à viscosité élevée avec des restaurations réalisées avec de l'amalgame au niveau des dents postérieures chargées, l'amalgame s'est révélé nettement supérieur. Cependant, aucune différence entre les verres ionomères à viscosité élevée et l'amalgame d'argent ne fut trouvée lors des ECR, dont les résultats furent publiés durant la même période.

Une étude systématique similaire de la littérature disponible a également indiqué un manque de preuves cliniques pour appuyer l'affirmation selon laquelle les scellements des fissures dentaires à base de résine offriraient une meilleure protection contre les caries dentaires que les scellements à base de verre ionomère. Suite à l'étude initialement menée en 2008, une autre enquête a été conduite en 2013 confirmant les précédentes conclusions.


Les rapports complets publiés des conclusions sont disponibles en ligne :

[1] Mickenautsch S, Yengopal V. Failure rate of high-viscosity GIC based ART compared to that of conventional amalgam restorations - evidence from a systematic review update. S Afr Dent J 2012 ; 67 : 329-31.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23951787

[2] Mickenautsch S, Yengopal V. Direct contra naïve-indirect comparison of clinical failure rates between high-viscosity GIC and conventional amalgam restorations. An empirical study. PLOS One 2013 ; 8 : e78397.
http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0078397

[3] Mickenautsch S, Yengopal V. Caries-preventive effect of glass ionomer and resin based fissure sealants on permanent teeth: An update of systematic review evidence. BMC Res Notes 2011; 4 : 22.
http://www.biomedcentral.com/1756-0500/4/22

[4] Mickenautsch S, Yengopal V. The modified Ottawa method to establish the update need of a systematic review: Glass-ionomer versus resin sealants for caries prevention. J Appl Oral Sci 2013; 21 : 482-9.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3881834/



Goldman A, Frencken JE, De Amorim RG, Leal SC. Replacing amalgam with a high-viscosity glass-ionomer in restoring primary teeth: A cost-effectiveness study in Brasilia, Brazil. J Dent. 2018 Mar;70:80-86.

Remplacement d’amalgame par un verre ionomere à haute viscosité dans la restauration des dents primaires : étude coût-efficacité à Brasilia, au Brésil.

Lors de la planification des soins de santé bucco-dentaire primaires, les répercussions financières de l’adoption de nouvelles pratiques d’intervention sont importantes, surtout dans les pays à faibles ressources. Bien qu’il soit à éliminer progressivement, l’amalgame demeure la norme de soins dans de nombreux pays.
Pour suivre une perspective gouvernementale, cette étude a comparé les coûts des restaurations d’amalgames et d’ART/ verre ionomere à haute viscosité (HVGIC) et les conséquences des restaurations infructueuses sur 3 ans dans la banlieue de Brasilia, au Brésil. Les données sur les coûts ont été recueillies de façon prospective; Des estimations des coûts ont été établies pour l’étude et une projection de 1 000 restaurations à surface unique et 1 000 restaurations à surface multiple par groupe. Une analyse de sensibilité probabiliste a été effectuée dans « TreeAge Pro ».

Les résultats ont été mitigés. Pour les restaurations à surface unique, l’ART/HVGIC coûtera 51 $US par restauration , tandis que pour les restaurations à surface multiple, l’ART/HVGIC a été rentable avec une économie de 11 $US par rapport à l’amalgame. L’analyse de probabilité (simulation Monte Carlo) prévoyait que l’amalgame serait rentable dans 49,2 % des cas comparativement au CIGVH dans 50,6 % des cas, à un seuil de volonté de payer de 237 $US par restauration. La main d’œuvre a représenté plus de la moitié du coût des deux méthodes; les instruments et les fournitures représentaient environ un tiers. Le coût par restitution de l’amalgame par HVGIC varie de 1 $ US à 0,84 $ US.

Le remplacement de l’amalgame par un verre ionomere à haute viscosité dans le cadre de la méthode ART entraîne une augmentation minime des coûts pour les gouvernements.


Mary SJ, Girish KL, Joseph TI, Sathyan P. Genotoxic Effects of Silver Amalgam and Composite Restorations: Micronuclei-Based Cohort and Case-Control Study in Oral Exfoliated Cells. Contemp Clin Dent. 2018 Apr-Jun;9(2):249-254.

Effets genotoxique des amalgames mercure argent et des composites . Etude de Cohorte avec cas temoin Basée à Micronuclei

Un grand nombre de personnes portent des obturations dentaires contenant soit de l’amalgame à base de mercure et/ou des résines à base de méthacrylate récemment introduites. Il a été démontré que ces deux matériaux sont connus pour être « lessivés” dans la cavité buccale et induisent des altérations génotoxiques dans les cellules muqueuses buccales. En raison de son faible coût et de sa facilité de manipulation, l’amalgame dentaire est encore largement utilisé comme matériau réparateur dans les pays en voie de développement. Les risques pour la santé associés aux composants de ce matériau d’obturation ont toujours été préoccupants. La présente étude a été conçue pour évaluer la fréquence des micronoyaux (MN) dans les cellules muqueuses orales, car il s’agit d’un outil prometteur pour étudier l’effet génotoxique des agents clastogènes sur eux.

L’objectif de cette étude est d’évaluer les effets génotoxiques des amalgames argent/mercure et de composites en mesurant le nombre moyen de MN dans les cellules exfoliées par voie orale.

La présente étude était une étude de cohorte prospective qui comprenait un groupe d’étude composé de 110 participants. L’échantillon de l’étude a été divisé également en 55 participants portant des amalgames et 55 participants portant des composites sur toutes les molaires permanentes. Les mêmes participants avant la restauration formèrent le groupe de contrôle. Des frottis ont été obtenus de chaque patient avant et 10 jours après la restauration et ont été marqués de taches Feulgen spécifiques à l’ADN. Le nombre de cellules contenant des MN sur 500 a été compté et enregistré. Après l’évaluation des diapositives, les résultats ont été compilés et soumis à une analyse statistique.
Il y a eu une variation statistiquement significative (P 0,01) du nombre moyen de MN après la restauration des amalgames (5,41+- 1,25) et des composites (2,83+- 0,85) par rapport à avant la restauration. Cependant, le nombre moyen de NM dans les composite était sensiblement inférieur aux amalgames. Il y avait également une différence statistiquement significative dans le nombre moyen de MN chez les sujets ayant une seule restauration par rapport aux restaurations multiples d’amalgames et de composites.

Les observations de la présente étude ont montré l’effet génotoxique des amalgames et des composites sur la cavité buccale. Cependant, les composites étaient moins cytotoxiques que les amalgames. Des recherches et des progrès techniques futurs sont nécessaires pour développer des matériaux plus sûrs .




Vieira AR, Silva MB, Souza KKA, Filho AVA, Rosenblatt A, Modesto A. A Pragmatic Study Shows Failure of Dental Composite Fillings Is Genetically Determined: A Contribution to the Discussion on Dental Amalgams. Front Med (Lausanne). 2017 Nov 6;4:186.

Une étude pragmatique montre que la défaillance des obturations composites dentaires est déterminée génétiquement : une contribution à la discussion sur les amalgames dentaires.


Les résines composites pour les restaurations de dents postérieures sont devenues une alternative fiable aux amalgames dentaires. Les défaillances ne peuvent parfois pas être facilement expliquées, et nous supposons qu’un composant génétique peut influencer la longévité des restaurations. Nous avons cherché à déterminer s’il y a des preuves d’une différence dans l’efficacité des amalgames par rapport à la résine composite dans les restaurations postérieures.
Nous avons également cherché à déterminer si des facteurs de risque comme l’âge, le sexe, le tabagisme, la consommation d’alcool, le diabète et l’état de santé parodontal peuvent jouer un rôle dans les problemes des restaurations composites antérieures. Enfin, nous avons examiné si la variation génétique des métalloprotéinases matricielles présentes dans la dentine minéralisée est associée à une défaillance de la résine composite. Les données utilisées pour effectuer cette recherche ont été obtenues dans le cadre du projet de registre dentaire et de dépôt d’ADN après le dépistage de 4856 patients.
Toutes les restaurations ont été évaluées 1, 2 et 5 ans après le placement. 6266 amalgames et 2010 restaurations composites ont été analysés sur un total de 807 patients sur une période d’environ 10 ans (période correspondant à l’existence de la base de données). 443 autres restaurations de résine composite directe dans les dents antérieures ont également été étudiées. Les taux de défaillance des amalgames et des restaurations composites sont semblables, et au bout de 5 ans, les composites surpassaient légèrement les amalgames.
Les défauts de restaurations composites antérieures sont plus fréquentes chez les hommes qui fumaient du tabac (p = 0,05), malgré un nombre similaire de femmes et d’homme qui fumaient dans l’échantillon (116 individus fumaient du tabac, 54 femmes et 62 hommes). La consommation d’alcool a augmenté le taux d’échec dans les deux ans (p = 0,03). Nous avons constaté une association statistiquement significative entre la métalloprotéinase matricielle 2 rs9923304 et la défaillance des restaurations composites (p = 0,007). Les résines composites peuvent remplacer les restaurations d’amalgames. Le tabagisme et la consommation d’alcool augmenteront les risques d’échec de la restauration.


&#8195;


Wei Y, Sun J, Men Q, Tian X. Toxic effects of four kinds of dental restorative materials on fibroblast HGF-1 and impacts on expression of Bcl-2 and Bax genes. Exp Ther Med. 2018 Nov;16(5):4155-4161.

Effets toxiques de quatre types de matériaux réparateurs dentaires sur le fibroblaste HGF-1 et impacts sur l’expression des gènes bcl-2 et Bax.

L’objectif de cette étude était d’étudier l’effet toxique de quatre types de matériaux réparateurs dentaires sur le fibroblaste HGF-1 et leurs impacts sur l’expression des gènes de la protéine X (Bax) associés au lymphome-2 des cellules B (bcl-2). Cent quatre-vingt-douze patients (240 dents malades), qui ont reçu une restauration dentaire au département de stomatologie de l’hôpital de stomatologie Xuzhou de mars 2014 à mars 2015, ont été sélectionnés et répartis au hasard en quatre groupes; groupe d’amalgames argentés, groupe du verre ionomère groupe NiCr et nouveau groupe de résine nano-composite, avec 60 dents dans chaque groupe. Les dents malades ont été restaurées. Le fibroblaste HGF-1 a été incubé dans les extraits d’eau des quatre types de matériaux et de liquide de culture cellulaire ordinaire (contrôle négatif). On a utilisé la transcription inverse-quantitative de la réaction en chaîne de la polymérase (RT-qPCR) et le brouillage occidental pour mesurer les concentrations de bcl-2 et de Bax. Un cytomètre a été appliqué pour détecter l’apoptose cellulaire. Les résultats du RT-qPCR ont montré que, comparativement à ceux du groupe témoin négatif, les niveaux d’expression de l’ARNm du bcl-2 dans les cellules du groupe amalgame d’argent, le groupe du verre ionomère et le groupe du NiCr ont diminué, tandis que ceux du Bax ont été réglementés (P0,05). L’expression de l’ARNm du bcl-2 dans le groupe du ciment ionomère de verre était la plus élevée parmi ces trois groupes; l’expression d’ARNm de Bax dans le groupe NiCr était la plus élevée de tous les groupes. Les résultats du brouillage occidental ont révélé la même tendance que ceux de RT-qPCR. Les résultats via le cytomètre de débit ont montré que l’apoptose cellulaire dans le groupe NiCr , le groupe amalgame argenté et le groupe du verre ionomere était sensiblement augmenté (P0.05) par rapport au groupe témoin négatif.
La nouvelle résine nano-composite n’a aucun effet toxique évident sur les cellules, et son effet d’application clinique est meilleur que celui des matériaux réparateurs dentaires traditionnels, qui est digne d’application et de généralisation dans la pratique clinique.



Tseveenjav B, Furuholm J, Mulic A, Valen H, Maisala T, Turunen S, Varsio S, Auero M, Tjäderhane L. Survival of extensive restorations in primary molars: 15-year practice-based study. Int J Paediatr Dent. 2018 Mar;28(2):249-256.


Survie des molaires suite à importantes restaurations: étude de 15 ans axée sur la pratique

Le déclin des caries dans le monde occidental s’accompagne d’une forte polarisation chez les enfants; 8 % des enfants finlandais de 5 ans ayant 76 % des caries non traitées. Ce groupe à risque élevé de caries a besoin de stratégies préventives et réparatrices.

Cette étude était fondée sur les dossiers de santé des enfants de moins de 18 ans de 2002 à 2016.

Parmi les molaires primaires gravement affectées (n = 1061), 41 % ont été restaurées avec des couronnes métalliques préformées (PMC), 38 % avec du ciment ionomère de verre (CPG)/composite de résine polyacide (PAMRC)/GIC modifié de résine (RMGIC), et 21 % avec des composites de résine (RC). Les enfants plus jeunes (de 3 à 8 ans) ont reçu 97 % des PCM et 86 % des GIC/PAMRC/RMGIC; les enfants plus âgés ( 9) 91 % des restorations de CR
Ni les amalgames ni les restaurations indirectes n’ont été enregistrés. Dentistes généraux (DG) pratiquants les soins primaires établis avec le CPG/PAMRC/RMGIC (52 %) ou le CR (48 %). Les médecins généralistes en général ont placé 66 % et les dentistes spécialisés 31 % des CSP. Le taux de défaillance des PMC était inférieur (1,4 % contre 3,0 %) à celui des GIC/PAMRC/RMGIC (P = 0,001). En choisissant les CSP, on réduit les visites des patients comparativement aux autres restaurations (P 0,001).

verre ionomere -alternative au mercureLes molaires primaires gravement touchées des enfants à risque élevé de caries sont mieux gérées, en utilisant les PMC pour optimiser les ressources des services publics de santé buccodentaire.



&#8195;
 

11-03-2019

Soins contre le mercure argent actualités 2018

 
LIEN=« https://www.non-au-mercure-dentaire.org/_fichiers/dentistes_protegez-vous_du_mercure_mars_2014.pdf ».]mercure - soins & alternatives actualités 2018[/LIEN]SÉLÉNIUM

Rahman MM, Hossain KFB, Banik S, Sikder MT, Akter M, Bondad SEC, Rahaman MS, Hosokawa T, Saito T, Kurasaki M. Selenium and zinc protections against metal-(loids)-induced toxicity and disease manifestations: A review. Ecotoxicol Environ Saf. 2018 Oct 29;168:146-163.

Protection par le zinc et le selenium contre la toxicité et les manifestations de maladies causées par les métaux (&metalloïdes)

Les métaux sont omniprésents dans l’environnement en raison du grand nombre d’applications industrielles sous forme de différents produits chimiques et des activités minières. Les expositions fréquentes aux métaux et aux métalloïdes sont majeures pour la santé humaine. Les métaux traces sont bénéfiques pour la santé, alors que les métaux toxiques sont dangereux pour la santé et certains sont des facteurs étiologiques prouvés pour les maladies, y compris les cancers et les troubles neurologiques. Les interactions des métaux traces essentiels tels que le sélénium (Se) et le zinc (Zn) avec les métaux toxiques tel que . le plomb (Pb), le cadmium (Cd), l’arsenic (As) et le mercure (Hg) dans le système biologique sont très importantes et complexes.
Un grand nombre d’études font état du rôle protecteur du Se et du Zn contre la toxicité des métaux, tant pour les animaux qu’au niveau cellulaire, et expliquent également de nombreux mécanismes impliqués. Cependant, il a été démontré qu’une minuscule dyshoméostasie dans l’équilibre métaux/métaux traces dans le système biologique peut induire des effets nocifs graves qui peuvent mener à de nombreuses maladies. Ainsi, dans le cadre de cet examen particulier, nous avons démontré les mécanismes de protection essentiels du Se et du Zn contre la toxicité du Cd, du Pb, du As et du Hg de façon ponctuelle afin de clarifier les constatations et les perspectives à ce jour.

En outre, les conséquences biomoléculaires sont présentées globalement à la lumière d’événements cellulaires/biomoléculaires particuliers qui sont en quelque sorte liés à une maladie ultérieure. Les rapports analysés soutiennent un potentiel de protection important du Se et du Zn, seul ou en combinaison avec d’autres agents, contre chacun des métaux toxiques susmentionnés. Cependant, le Se et le Zn ne sont toujours pas utilisés comme agents de détoxification pour des raisons inexpliquées.
Nous avons émis l’hypothèse qu’ils pourraient etre de bons candidats pour la détoxification de l’As et du Hg indépendamment de leurs spéciations chimiques, mais cela nécessite des essais cliniques intensifs. Cependant, en particulier l’interaction Zn-Hg justifie plus d’enquêtes tant au niveau animal que cellulaire.



Ali HM. Mitigative role of garlic and vitamin E against cytotoxic, genotoxic, and apoptotic effects of lead acetate and mercury chloride on WI-38 cells. Pharmacol Rep. 2018 Aug;70(4):804-811.

Rôle atténuateur de l’ail et de la vitamine E contre les effets cytotoxiques, génotoxiques et apoptotiques de l’acétate de plomb et du chlorure de mercure sur les cellules WI-38.

L’acétate de plomb(Led) et le chlorure de mercure (Mer) représentent d’importants problèmes en matière d’écologie et de santé publique en raison de leur toxicité. Des produits naturels jouent un rôle vital comme agents chimio-préventifs. La présente étude visait à évaluer l’effet aténuateur de l’ail (gar) et/ou de la vitamine E (Vit E) par rapport aux effets cytotoxiques, génotoxiques et apoptotiques des concentrations inhibitrices semi-maximales (IC50) induites par le Chlorure de mercure ou l’acetate de plomb
Les cellules pulmonaires humaines (WI-38) ont été prétraitées avec de l’ail et/ou Vit E pendant 24h, puis traitées avec Led et/ou Mer soit seul ou avec leur combinaison pendant 24h. La cytotoxicité de Led et Mer et la viabilité de l’ail et de Vit E ont été évaluées à l’aide d’un essai MTT. Le test alcalin a été utilisé pour évaluer les dommages à l’ADN, tandis que le test QRT-PCR a été effectué pour évaluer p53, Bax et Bcl2 mRNA-expression.
Les résultats de cette étude ont montré que la CI50 de Led était (732,72&#956;g/mL) et que pour Mer, elle était (885,83&#956;g/mL), alors que la dose efficace de la cellule pour l’ail était (300&#956;g/mL) et pour la Vit E était (26,800&#956;g/mL). Traiter des cellules avec la CI50-concentration de Led ou Mer ou leur combinaison à l’aide de la moitié CI50 des deux a induit de graves lésions de l’ADN. La bax-expression a été augmentée, tandis que p53 et Bcl2-expressions ont été diminuées. Le prétraitement des cellules par Gar et/ou Vit E a amélioré les alternances précédentes.

L’acétate de plomb et le Chlorure de mercure peuvent induire un stress oxydatif et modifier les expressions des protéines liées à l’apoptose dans les cellules WI-38. L’ail et Vit E peuvent être de bons candidat de protection contre l’effet toxique des métaux lourds.



&#8195;
Bjørklund G, Mutter J, Aaseth J. Metal chelators and neurotoxicity: lead, mercury, and arsenic. Arch Toxicol. 2017 Dec;91(12):3787-3797.

Chelateurs des metaux et neurotoxicité : Plomb , mercure & arsenic

Cet article passe en revue l’utilisation clinique des chélateurs métalliques du 2,3-dimercapto-1-propanesulfonate (DMPS), de l’acide méso-2,3-dimercaptosuccinique (DMSA), et de l’édétate disodique de calcium (CaEDTA, EDTA de calcium) dans la surexposition et les empoisonnements avec des sels de plomb (Pb), de mercure (Hg) et d’arsenic (As). Le DMSA présente une toxicité nettement inférieure à celle de l’antagoniste classique du métal lourd BAL (2,3-dimercaptopropanol) et est également moins toxique que le DMPS. En raison de ses effets négatifs, le CaEDTA devrait être remplacé par le DMSA comme antidote de choix pour traiter les empoisonnements modérés de Pb.
La combinaison avec le BAL et le CaEDTA a déjà été recommandée dans les cas d’empoisonnement aigu grave au Pb avec encéphalopathie. Nous suggérons que BAL dans de tels cas a agi comme un transporteur de Pb de l’intra-cellulaire vers l’extracellulaire. Le présent document examine si une combinaison du DMSA distribué extracellulement avec l’ionophore, le « monensin” peut fournir une combinaison moins toxique pour la mobilisation de Pb en augmentant à la fois l’efflux de Pb déposé intra-cellulairement et l’excrétion urinaire de Pb. Quoi qu’il en soit, la thérapie orale avec DMSA devrait être poursuivie sur plusieures phases intermittentes.

DMPS et DMSA sont également des antidotes intéressants dans l’empoisonnement au Hg, alors que DMPS semble être un agent plus efficace contre l’empoisonnement de As. Toutefois, de nouvelles indications indiquent qu’une combinaison de BAL à faible dose et de DMPS pourrait être un traitement antidotique préféré pour obtenir la mobilisation des dépôts intracérébraux dans la circulation pour l’excrétion urinaire rapide subséquente.



Schutzmeier P, Focil Baquerizo A, Castillo-Tandazo W, Focil N, Bose-O'Reilly S. Efficacy of N,N'bis-(2-mercaptoethyl) isophthalamide on mercury intoxication: a randomized controlled trial. Environ Health. 2018 Feb 14;17(1):15.

Efficacité de N,Nbis-(2-mercaptoethyle) isophtalamide sur l’intoxication au mercure. Un essai contrôlé randomisé

L’intoxication chronique au mercure est un grave problème de santé et survient surtout parmis les prospecteurs aurifères. Les chélateurs courants utilisés pour améliorer l’élimination du mercure ne sont pas partout disponibles et sont mis à mal par une mauvaise pénétration de la paroi cellulaire. Cette étude fait partie d’un essai de faisabilité et visait à recueillir les premières informations sur l’efficacité du nouveau chélateur N,N’bis-(2-mercaptoethyl) isophthalamide (NBMI) sur l’intoxication chronique au mercure.

Au cours de cet essai randomisé et placebo, on a administré pendant 14 jours 100 mg d’IMNB, 300 mg d’IMNB ou placebo à 36 mineurs dont le taux d’urine de mercure dépassait 15 &#956;g/l. Les concentrations de mercure dans l’urine [&#956;g/l et &#956;g/g de créatinine] et de plasma l ont été analysées. L’effet thérapeutique a été évalué à l’aide du score d’intoxication médicale (SIG) et de ses résultats de santé uniques (p. ex., salivation excessive, problèmes de sommeil), des scores de fatigue, une batterie d’essai neuro-moteur (CATSYS) et un résultat neurologique (test du doigt au nez).

Comparativement au groupe témoin, la fatigue physique du groupe NBMI de 300 mg a considérablement diminué. La concentration de mercure dans l’urine après un traitement à l’IMNB de 300 mg a été considérablement réduite par rapport au groupe témoin, mais cet effet était moins clair avec ajustement pour la créatinine.

L’IMNB a montré un effet sur la fatigue physique et il y avait des indications d’effets positifs sur d’autres symptômes également. Des études plus approfondies sont obligatoires pour vérifier les effets de l’IMNB en tant qu’outil nouveau pour le traitement des intoxications au mercure


 

11-03-2019

mercure differences individuelles de sensibilité

 
mercure differences individuelles de sensibilité POLYMORPHISME

Arrifano GPF, Martín-Doimeadios RCR, Jiménez-Moreno M, Fernández-Trujillo S, Augusto-Oliveira M, Souza-Monteiro JR, Macchi BM, Alvarez-Leite JI, do Nascimento JLM, Amador MT, Santos S, Ribeiro-Dos-Santos Â, Silva-Pereira LC, Oriá RB, Crespo-Lopez ME. Genetic Susceptibility to Neurodegeneration in Amazon: Apolipoprotein E Genotyping in Vulnerable Populations Exposed to Mercury. Front Genet. 2018 Jul 27;9:285.

Sensibilité génétique à la neuro-dégénérescence en Amazonie : apolipoprotéine E génotypage dans les populations vulnérables exposées au mercure.

L’exposition humaine au mercure est un grave problème de santé publique en Amazonie. Comme dans d’autres populations vulnérables à travers le monde, les populations riveraines amazoniennes sont chroniquement exposées à ce métal et certains symptômes d’intoxication au mercure ont déjà été détectés dans ces populations. Cependant, les études sur la sensibilité génétique à la toxicité du mercure en Amazonie sont rares, et elles ont testé un nombre limité d’individus. Dans ce contexte, le gène apolipoprotéine E (APOE) est un élément clé avec une association bien établie entre leurs allèles et les conséquences neurodégénératives de l’intoxication au mercure.
Cependant, aucune étude n’a porté sur le génotypage de l’APOE chez les populations exposées en Amazonie. En outre, les études épidémiologiques avec génotypage APOE en Amazonie ont été limitées aux populations indigènes. Par conséquent, ces travaux ont analysé pour la première fois les profils génotypiques et alléliques de l’APOE chez les populations riveraines amazoniennes exposées de façon chronique au mercure. Huit cent vingt-trois personnes ont été inscrites à notre étude en donnant du sang (794) ou des cheveux (757).
Le génotypage APOE a été analysé par PCR en temps réel. Le mercure total et les espèces de mercure ont été quantifiés par ICP-MS et GC-pyro-AFS, respectivement. Les marqueurs d’ascendance génomique ont été évalués par réaction multiplex-PCR, séparés par électrophorèse capillaire sur l’instrument ABI 3130 Genetic Analyzer et analysés sur GeneMapper ID v3.2. Les 3 et 3/3 étaient l’allèle et le génotype les plus fréquents, respectivement, suivis de 4 allèle et 3/ 4 génotype. Seulement 2/2 génotype n’a pas été trouvé, ce qui suggère que l’absence de ce génotype est un phénomène généralisé en Amazonie.
De plus, nos données appuyaient une association entre la présence d’APOE4 et l’origine amérindienne dans ces populations. Cinquante-neuf personnes ont été identifiées à risque maximal avec des concentrations de mercure supérieures à 10 &#956;g/g et la présence d’APOE4. Fait intéressant, parmi les personnes ayant une teneur élevée en mercure, les porteurs d’APOE4 présentaient des niveaux élevés de mercure que les porteurs d’APOE2, ce qui indique une accumulation différente de métaux lourds selon l’allèle de l’APOE.

Ces données suggèrent que l’APOE4, en plus d’un effet pharmacodynamique possible, pourrait influencer pharmaco-cinétiquement l’exposition au mercure, ce qui entraînerait son accumulation plus élevée et entraînerait des conséquences délétères plus graves. Nos résultats peuvent contribuer à l’élaboration de stratégies de prévention et à la prise de décisions stratégiques en matière de santé concernant ces populations vulnérables à risque.





Arrifano GPF, de Oliveira MA, Souza-Monteiro JR, Paraense RO, Ribeiro-Dos-Santos A, Vieira JRDS, Silva ALDC, Macchi BM, do Nascimento JLM, Burbano RMR, Crespo-Lopez ME. Role for apolipoprotein E in neurodegeneration and mercury intoxication. Front Biosci (Elite Ed). 2018 Jan 1;10:229-241.


Rôle de l’apolipoprotéine E dans la neuro-dégénérescence et l’intoxication au mercure.

L’intoxication au mercure est un grave problème de santé publique et une préoccupation mondiale. La Convention de Minamata sur le mercure a été signée par 128 pays et approuvée par l’Organisation mondiale de la santé avec la recommandation de promouvoir la gestion de l’information épidémiologique. Le système nerveux central est le principal organe cible du mercure. Les symptômes d’intoxication comprennent une altération de la coordination motrice, une dysfonction visuelle et tactile et une paralysie, causée par la neuro-dégénérescence avec un rôle clé pour les dommages oxydatifs.
Récemment, certaines études ont démontré une rélation entre l’intoxication au mercure et les differents alleles de l’apolipoprotéine E (ApoE). Dans cette revue, les données épidémiologiques et les hypothèses sur les mécanismes moléculaires possibles sous-jacents à l’association entre l’ApoE et l’intoxication au mercure sont évaluées. D’après les preuves et les changements neuro-pathologiques que la présence d’ApoE4 et de neurotoxicité du mercure ont en commun,

Nous proposons une action convergente de ces deux facteurs. ApoE4 semble potentialiser les dommages causés par le mercure. Une connaissance accrue de cette interaction au moyen d’études épidémiologiques et précliniques est essentielle pour améliorer les stratégies de prévention afin de gérer adéquatement les patients intoxiqués.


&#8195;
Wahlberg K, Love TM, Pineda D, Engström K, Watson GE, Thurston SW, Yeates AJ, Mulhern MS, McSorley EM, Strain JJ, Smith TH, Davidson PW, Shamlaye CF, Myers GJ, Rand MD, van Wijngaarden E, Broberg K. Maternal polymorphisms in glutathione-related genes are associated with maternal mercury concentrations and early child neurodevelopment in a population with a fish-rich diet. Environ Int. 2018 Jun;115:142-149.

Les polymorphismes maternels dans les gènes liés au glutathion sont associés aux concentrations maternelles de mercure et au développement neurologique précoce chez une population au regime alimentaire riche en poissons

L’activité du glutathion (GSH) joue un rôle clé dans le métabolisme et l’élimination du méthyl-mercure neurotoxique (MeHg). Nous avons émis l’hypothèse que les variations génétique maternelle liée aux GSH pourrait influer sur les concentrations de MeHg chez les mères enceintes et les enfants et, par conséquent, sur le développement de la petite enfance.

Les polymorphismes GCLM (rs41303970, C/T), GCLC (rs761142, T/G) et GSTP1 (rs1695, A/G) ont été génotypés chez 1449 mères dans une étude prospective de la population des Seychelles qui ont un régime riche en poissons. Les génotypes ont été analysés en association avec les taux de Hg dans les cheveux maternels et le sang, le taux de Hg dans le sang fœtal (taux de Hg dans le sang de cordon), ainsi que le développement mental (IMD) et moteur des enfants (IPP; IIM et IPP évalués par Bayley Scales of Infant Development à 20 mois).
Nous avons également examiné si les génotypes modifiaient l’association entre l’exposition au Hg et les résultats de développement. GCLC rs761142 TT les homozygotes ont montré statistiquement dans les cheveux maternels des taux moyens plus élevés en Hg (4,12 ppm) que les porteurs de G (AG 3,73 et GG 3,52 ppm) (p = 0,037). Pour la combinaison de GCLC rs761142 et GCLM rs41303970, les doubles homozygotes TT + CC montraient un taux de Hg de cheveux plus élevé (4,40 ppm) que les porteurs G + T (3,44 ppm; p = 0,018). Aucune association n’a été observée entre le GSTP1 rs1695 et les taux de Hg dans les cheveux maternels ou entre les génotypes et le Taux de Hg dans le sang maternel ou le taux de Hg dans le sang de cordon .

Le GSTP1 maternel rs1695 allèle rare (G) était associé à une IMD plus faible chez les enfants (&#946; = -1,48, p = 0,048). Nous avons également observé certaines interactions : l’augmentation de Hg dans le sang maternel et le sang de cordon était associée à une baisse de PDI chez les porteurs de TT GCLC rs761142; et l’augmentation de Hg dans les cheveux a été associée à une baisse de MDI chez les porteurs GSTP1 rs1695 GG.

La variation génétique maternelle des gènes impliqués dans la synthèse GSH est statistiquement associée aux concentrations de Hg dans les cheveux maternels, mais pas dans le sang maternel ou foetal. Nous avons observé des interactions qui suggèrent que la génétique GSH maternelle pourrait modifier les associations entre l’exposition au MeHg et les résultats neuro-développementaux.


&#8195;